Douleur Au Dos: Côté Gauche ou Doit ? Où Est-ce Que Ça Fait Mal?

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter

Douleur au dos: coté gauche ou droit?

Souffrez-vous de douleur au dos sur le côté gauche ? Ou la douleur se trouve sur la droite ? L’emplacement de votre douleur peut aider à identifier sa cause et aider à déterminer le meilleur traitement.

Jusqu’à 80 pour cent des adultes souffrent de maux de dos à un moment donné de leur vie, selon l’association américaine de chiropratique. Et quand le dos fait mal, la première chose à laquelle on pense est de savoir quoi faire pour se sentir mieux vite.

Déterminer l’emplacement exact du mal de dos peut vous aider à trouver la cause, parce que différents types de douleur peuvent affecter différentes parties du dos. Et la détermination exacte de la cause peut vous mener au bon traitement et guérir plus tôt.

Types courants de douleurs dorsales

Lorsque vous vous forcez, que ce soit au cours d’activités quotidiennes, de l’exercice vigoureux, ou faire du sport, votre dos peut vous faire souffrir. Il est possible de se blesser au dos, ou même de faire sortir un disque (l’un des coussins entre les vertèbres) et de presser sur un nerf, une condition connue sous le nom de hernie.

Selon la mécanique de l’activité qui a causé votre blessure, n’importe quelle partie de votre dos peut être affectée, causant une douleur de dos gauche, douleur de dos droite, supérieure, ou inférieure. Et parfois ce n’est pas seulement le dos qui fait mal, l’aine ou les jambes et les pieds peuvent engendrer une douleur, aussi.

Les types classiques de maux de dos comprennent:

  • Entorses du dos. Bien qu’une entorse peut affecter n’importe quelle partie du dos, ce type de blessure provoque généralement une douleur qui s’aggrave avec le mouvement. D’autres symptômes comprennent les crampes musculaires, des spasmes musculaires soudains et incontrôlables, et la difficulté à se tenir debout, à marcher ou à se pencher en avant ou sur le côté. Selon l’Association des chirurgiens neurologiques, les tensions musculaires et les entorses sont les causes les plus courantes de douleurs lombaires. Ce type de douleur ne dure généralement pas plus de deux semaines avec le bon traitement.
  • Douleur dorsale aiguë. C’est une douleur à court terme qui est généralement causée par une blessure, la pratique d’un sport ou de travaux à la maison, ou d’une blessure soudaine et plus grave comme une chute ou un accident de voiture. L’arthrite peut aussi causer des maux de dos aigus. Les symptômes durent généralement seulement quelques jours à quelques semaines. Le type le plus courant de douleurs aiguës de dos est mécanique, ce qui signifie qu’elle commence dans les os, les ligaments, les disques, les membranes ou les articulations du dos. Comme avec les entorses, vous pouvez ressentir ce type de douleur tout au long du dos, en fonction de l’endroit où la lésion s’est produite. Si vous avez des maux de dos mécaniques, vous pouvez également rencontrer des spasmes musculaires dans le bas du dos lorsque vous essayez de soulever quelque chose de lourd ou de bouger le dos d’une manière inhabituelle.
  • Sciatique. Le nerf sciatique descend du dos dans les deux jambes. Parfois, certaines parties du nerf sciatique peuvent être irritées ou comprimées, provoquant un type de douleur appelée sciatique. La sciatique commence généralement dans la colonne vertébrale inférieure et rayonne jusqu’à vos fesses et au dos d’une de vos jambes. La raison la plus courante de ce problème est un disque enflé ou une hernié. La sciatique peut causer une gamme d’autres symptômes, allant d’une douleur légère à un inconfort extrême. La toux ou les éternuements peuvent aggraver les symptômes de la sciatique, de même que s’asseoir dans une même position pendant longtemps. D’autres symptômes, comme l’engourdissement, la faiblesse musculaire, ou une sensation de picotement dans la jambe ou le pied sont également fréquents avec la sciatique. Une revue d’études scientifiques publiées en 2014 dans l’American Journal of Epidemiology a révélé que le surpoids ou l’obésité étaient des facteurs de risque pour développer ce type de douleurs dorsales.

Quand consulter votre médecin au sujet d’une douleur au dos

Certains symptômes de maux de dos, et l’emplacement de ces symptômes peuvent déterminer la gravité du problème. Bien que rare, les maux de dos peuvent être un symptôme d’une condition médicale plus grave, et vous devriez consulter un médecin rapidement si :

  • Vous avez des maux de dos qui se propagent vers les jambes, surtout si elle se propage au-dessous de votre genou. Cela pourrait être le signe d’un disque bombé ou une hernie.
  • Vos jambes sont faibles, engourdies, ou vous ressentez des picotements. Cela signifie que cela implique les nerfs et nécessite une attention immédiate.
  • Vous avez de nouveaux problèmes d’intestin ou de vessie. Cela pourrait signaler un problème grave appelé syndrome de la queue de cheval, un trouble rare qui affecte les nerfs à la base de la colonne vertébrale et nécessite une attention médicale d’urgence.
  • Vous avez du sang dans l’urine. Cela peut être un signe de calculs rénaux. Les calculs rénaux peuvent causer des douleurs au dos aiguës qui peuvent s’aggraver. La douleur est généralement d’un côté.
  • Vous avez de la fièvre ou des douleurs abdominales. Cela pourrait être un signe d’une infection ou d’une affection qui nécessite une intervention chirurgicale, comme une appendicite. Les infections des vertèbres, des disques ou même du bassin ou de la vessie peuvent également causer des maux de dos.
  • Vous avez fait une chute ou une blessure à votre dos. Votre médecin devrait vous évaluer après toute blessure physique.
  • Vous avez perdu du poids et ne pouvez pas expliquer pourquoi. Cela pourrait être un signe de cancer du côlon, du rectum ou des ovaires.
  • La douleur est une douleur profonde dans un endroit spécifique au-dessus d’un os, ou elle est continue, même lorsque vous vous allongez et la nuit. Cela pourrait être un signe d’une tumeur dans l’os.