Causes Maux De Dos – 7 Mauvaises Habitudes

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter

causes maux de dos

Les maux de dos sont souvent causés par les mauvaises habitudes quotidiennes qui stressent et mettent de la tension sur les muscles et les articulations. Voici comment éviter les douleurs avant qu’elles ne commencent.

Selon le National Institute of Neurological Disorders and Stroke (NINDS), la douleur dorsale affectera environ 80 pour cent de nous à un moment donné de nos vies. Cela résulte souvent de comportements répétés qui stressent le corps.

Si vous souffrez d’un mal de dos maintenant, ou si vous voulez prendre des mesures pour éviter un dos douloureux : faites un effort pour éviter ces sept mauvaises habitudes qui sont souvent les causes d’un mal de dos chronique :

Pas d’exercice. Le fait de ne pas effectuer d’activité physique, en particulier les exercices de renforcement abdominal, peut conduire à une mauvaise posture et à une douleur lombaire. Les bons exercices pour la prévention des douleurs dorsales comprennent les Pilates ou d’autres activités de renforcement de l’abdomen qui peuvent augmenter la stabilité dans les muscles du dos. Une étude a trouvé des preuves scientifiques que les Pilates peuvent aider à soulager effectivement la douleur au bas du dos, même s’il n’est pas tout à fait clair que les Pilates sont supérieurs pour cette condition que les autres types d’exercice recommandés. Des exercices cardio-vasculaires tels que la natation, la marche et la bicyclette sont également recommandés, ainsi que des mouvements qui améliorent la flexibilité.

Avoir une mauvaise posture. Une mauvaise posture peut accroître la tension musculaire et mettre de la tension sur la colonne vertébrale. Au fil du temps, ce stress qui est la cause d’une mauvaise posture peut réellement changer les caractéristiques anatomiques de la colonne vertébrale. Pour éviter les blessures au dos, essayez de vous tenir debout avec vos genoux légèrement pliés, et placez un pied en avant pour diminuer la pression sur le bas du dos et réduire la tension du dos. Lorsque vous êtes assis, je conseille de vous asseoir avec vos hanches légèrement plus haut que vos genoux.

Lever des objets de façon incorrecte. Souvent les blessures au dos se produisent lorsque nous essayons de soulever des objets lourds et le faire de manière incorrecte. Pliez vos genoux et utilisez la puissance de vos jambes, en gardant le poids près du corps. Gardez votre tête vers le bas et le dos droit, et n’oubliez pas d’éviter de le tordre.

Être en surpoids. Gardez votre poids sous contrôle pour la prévention des maux de dos. Vous êtes plus susceptible de souffrir de lombalgie si vous êtes en surpoids ou obèses, ou rapidement gagner une quantité significative de poids. Être en surpoids, en particulier dans la section médiane (du ventre), va déplacer votre centre de gravité entier vers l’avant et met une pression supplémentaire sur les muscles du dos. Essayez de rester dans les plus ou moins 5 kilos de votre poids idéal pour éviter d’éprouver des maux de dos inutiles. L’exercice et une alimentation saine peut aider à vous enligner vers cet objectif.

Fumeur. La nicotine limite la circulation sanguine aux disques qui amortissent les vertèbres et augmente le taux de dégénérescence. Cette perte de rembourrage dans la colonne vertébrale est souvent la cause des maux de dos. Le tabagisme réduit également l’absorption de calcium et empêche la croissance osseuse, laissant les fumeurs avec un risque accru d’ostéoporose (des os fragiles) et une cicatrisation plus lente après des fractures osseuses, qui peuvent causer des maux de dos. De plus, la toux causée par tabagisme peut aussi causer des maux de dos.

Ne pas obtenir suffisamment de calcium et de vitamine D. Ces nutriments sont essentiels pour la résistance des os. Si vous n’obtenez pas assez de calcium et de vitamine D dans votre alimentation quotidienne (votre corps synthétise également la vitamine D en réponse à l’exposition au soleil), consommez plus d’aliments riches en vitamine D comme le foie et des légumes verts.

Être sédentaire. Limiter l’activité physique et un moyen commun de gestion de la douleur lorsque vous éprouvez des maux de dos, mais cela peut être contre-productif. L’activité augmente le flux sanguin vers la zone affectée, diminuant l’inflammation et réduisant la tension musculaire. Les recherches montrent que les personnes qui poursuivent leurs activités quotidiennes normales après avoir éprouvé des douleurs lombaires vont guérir plus rapidement que ceux qui restent au lit pendant une semaine. Le repos prolongé peut également augmenter la douleur et entraîner potentiellement des complications, y compris la dépression, des caillots de sang dans les jambes et une diminution du tonus musculaire.

Lorsque vous souffrez de douleurs dorsales, éviter ces habitudes aidera à protéger et à renforcer votre dos et votre corps tout entier.

Éliminer les causes est la première étape pour soigner un mal de dos.