Comment Trouver Le Meilleur Matelas Pour De Dos Et Réduire Les Douleurs

Trouver le meilleurs matelas pour diminuer le mal de dos

Si vous avez des douleurs chroniques au dos ou si vous voulez les éviter, le bon matelas, pas trop dur, pas trop mou est essentiel.

Ces conseils peuvent vous aider à choisir le meilleur matelas pour le mal de dos.

Nous passons environ un tiers de notre vie à dormir, donc avoir le bon matelas est important. Et si vous avez des maux de dos chroniques, les meilleurs matelas pour soulager le mal de dos sont ceux qui donnent à votre colonne vertébrale juste la bonne quantité de soutien, à tous les endroits importants.

Chaque fois que nos corps sont dans la même position pendant plus de 20 minutes, le corps se « raidit » dans cette position un peu plus avec le temps, il est donc important de passer 7 à 9 heures par nuit dans une position qui convient et qui est saine pour le dos.

Pour comprendre comment maintenir la bonne mécanique de votre colonne vertébrale, vous avez besoin de quelques bases de l’anatomie de la colonne vertébrale. Votre colonne vertébrale soutient votre tête, maintient votre corps droit, vous permet la flexibilité de plier et de tordre, et protège la moelle épinière. Votre colonne vertébrale a trois sections et trois courbes douces qui doivent être soutenues lorsque vous êtes debout ainsi que lorsque vous dormez.

Votre colonne cervicale comprend sept vertèbres, qui soutient votre tête, et a une courbe en forme de C. La colonne vertébrale thoracique comprend 12 vertèbres, qui soutient le haut du corps et a une courbe inverse en forme de C. Le bas du dos, ou la colonne lombaire est la base du dos, comprend cinq vertèbres, et a également une courbe en forme de C. Si vous ne maintenez pas ces courbes, vous augmentez le stress sur les os et les muscles de votre dos, et cela peut conduire à des maux de dos chroniques.

Meilleur type de matelas pour le dos

Le meilleur conseil que je pourrais donner est de trouver un  matelas qui n’est pas trop dur, et pas trop mou non plus.

Si vous ne savez pas quel matelas choisir pour éliminer le mas de dos…

Lisez ces conseils pour vous aider à trouver le bon:

  • Soutien. Un matelas pour la douleur dorsale doit soutenir les parties les plus lourdes de votre corps où les courbes naturelles sont situées. Ces zones sont la tête, les épaules et les hanches. N’oubliez pas que vous avez également besoin d’un bon oreiller pour soutenir la tête.
  • Douleurs dorsales et choix du lit. Il ne s’agit pas seulement du matelas. Vous avez également besoin d’une bonne base de lit. Mettre un nouveau matelas pour les maux de dos sur un vieux lit fatigué n’est pas une bonne idée. La plupart des matelas fonctionnent le mieux avec une fondation qui est compatible ou un sommier.
  • Espace. Si vous partagez votre matelas avec un partenaire, vous devrez peut-être envisager un matelas queen ou king pour vous assurer d’avoir suffisamment d’espace.
  • Confort. Il existe de nombreuses options pour matelas, y compris les ressorts, la mousse, l’eau et l’air. N’importe lequel de ces types peut fonctionner comme un matelas qui réduit les maux de dos, mais vous ne pouvez vraiment pas dire lequel est mieux pour vous jusqu’à ce que vous vous allongez et l’essayez. Généralement, cependant, les matelas en mousse à mémoire sont capables de réduire les points de pression mieux que d’autres types de matelas.

Et ce n’est pas tout sur le matelas, non plus. Trouver l’oreiller approprié est également la clé pour garder une bonne hygiène rachidienne pendant le sommeil. Vous pouvez également essayer de garder un oreiller entre vos jambes en position couchée sur le côté ou sous vos genoux lorsque vous êtes allongé sur le dos pour aider à soulager le mal de dos.

Quand avez-vous besoin d’un nouveau matelas ?

Quand il s’agit de magasiner un matelas, habituellement, vous obtenez ce que vous payez. Si vous avez un matelas de qualité et aucun dysfonctionnement sous-jacent de la colonne vertébrale, vous pouvez dormir sur elle pendant de nombreuses années sans problème. Mais il est rare que personne n’ait une sorte de dysfonctionnement de la colonne vertébrale.

Voici quelques règles de base pour savoir quand il est temps de remplacer votre matelas:

  • La durée de vie de votre matelas dépend du type d’utilisation de votre matelas, mais vous devriez évaluer votre matelas pour la qualité et le soutien au moins tous les 7 ans. Si vous commencez à vous réveiller avec des douleurs, en particulier les maux de dos chroniques, il est probablement temps d’aller faire du shopping.
  • Vos besoins en matelas peuvent changer avec le temps. À mesure que vous vieillissez, vous pouvez avoir besoin de plus de soutien, parce que la colonne vertébrale change au fil du temps.
  • Puisque les changements dans votre matelas se produisent progressivement au fil du temps, il est une bonne idée d’essayer un nouveau matelas après quelques années pour comparer et sentir la différence.

Bien sûr, si vous vivez avec des maux de dos chroniques il faut trouver la cause et la bonne solution. Cela n’est peut être pas seulement à cause du matelas.

Obtenir un examen postural et un ensemble de radiographies debout donnera un aperçu précis de ce qui est le mieux pour votre colonne vertébrale.

Quel Médicament Pour Le Mal de Dos Prendre ? – 7 Suppléments Naturels

Supplément naturel pour traiter le mal de dos

Il est possible d’utiliser une approche naturelle pour soigner la douleur au dos en utilisant des suppléments qui peuvent réduire l’inflammation et fournir un soulagement de la douleur. Les suppléments fonctionnent mieux lorsqu’ils sont utilisés en combinaison avec une alimentation saine, de l’exercice régulier et une bonne gestion du stress.

Il faut aussi faire attention. Le mot « naturel » sur un supplément ne signifie pas automatiquement sûr, il faut donc choisir prudemment et s’informer. Certains médicaments pour le mal de dos ou suppléments alimentaires peuvent interagir avec d’autres médicaments et peuvent causer des complications, des effets indésirables et certains simplement ne fonctionnent pas.

Voici un médicament pour les maux de dos et quelques suppléments naturels à essayer :

Glucosamine et chondroïtine

La glucosamine et la chondroïtine sont tous deux des composés qui se produisent naturellement dans le corps, la glucosamine e trouve dans le fluide autour des articulations et la chondroïtine dans le cartilage entourant les articulations.

Il n’y a pas d’études présentement qui peut démontrer l’efficacité des suppléments de chondroïtine glucosamine pour les douleurs au dos ou sur la douleur chronique au genou.

Beaucoup l’utilisent pour d’autres conditions douloureuses chroniques telles que la lombalgie et d’après mes recherches cela aide certains, mais pas tous. Avant de prendre ce « médicament naturel », parlez avec votre médecin. Il examinera plusieurs facteurs personnels, y compris l’âge et la santé globale, pour déterminer le dosage approprié pour vous.

Vitamine D

Si vous avez des maux de dos, une carence en vitamine D pourrait rendre les douleurs pires. Une étude publiée dans Pain Physician en 2013 a révélé que la douleur a été associée à une forte prévalence à cause de la carence en vitamine D chez les personnes atteintes de sténose rachidienne lombaire, une condition qui montre des douleurs lombaires comme symptôme. L’apport quotidien recommandé de vitamine D est de 15 microgrammes pour la plupart des gens.

Votre médecin déterminera votre dosage recommandé en fonction de vos besoins uniques. L’exposition au soleil et les aliments enrichis en vitamine D, comme le lait, et l’huile de foie de morue fournissent également cet élément nutritif.

Griffes du diable

L’extrait de griffe du diable provient d’une plante africaine native appelée Harpagophytum procumbens. Les données suggèrent qu’une dose quotidienne de 50 mg d’harpagoside, l’un des ingrédients actifs dans la plante griffe du diable, peut soulager les maux de dos chroniques.

La base de données exhaustive des médecines naturelles rapporte que la griffe du diable peut être efficace pour réduire les douleurs dorsales parce que ses composés chimiques peuvent diminuer l’inflammation et le gonflement qui causent cette douleur. Le supplément est commercialisé en plusieurs formules différentes. Lorsque vous décidez lequel essayer, cherchez harpagoside parmi les ingrédients actifs sur l’étiquette.

Les acides gras omega-3

Augmenter sa consommation d’acides gras oméga-3 est quelque chose qui peut aider à diminuer l’inflammation qui est souvent la cause des maux de dos. Les suppléments sont disponibles sous forme liquide ou sous forme de gélules. Il n’est pas recommandé de dépasser la dosé recommandé, car des doses plus élevées d’oméga-3 peuvent augmenter le risque de saignement et peuvent interférer avec les médicaments anticoagulants que vous pouvez prendre. Vous pouvez également augmenter votre consommation d’oméga-3 naturelle simplement en mangeant plus de poissons gras, comme le saumon, des sardines et du thon, ainsi que des légumes à feuilles vertes foncées.

Safran des Indes

Le curcuma est l’un des suppléments fréquemment recommandés aux gens pour ses propriétés anti-inflammatoires. L’épice, qui est couramment utilisée dans les plats de curry indien, peut être prise comme une poudre dans des gélules, mélangée dans le thé, ou comme un extrait liquide. Il semble que le curcuma est considéré comme sûr pour la plupart des adultes, mais une utilisation prolongée pourrait causer des maux d’estomac. Comme un complément alimentaire, il n’est pas recommandé pour les personnes atteintes de la maladie de la vésicule biliaire, car cela peut aggraver cette condition.

Capsaïcine

Le composé qui donne aux piments leur goût fort, la capsaïcine a une longue histoire d’utilisation à des fins médicinales. Bien qu’elle provienne de la nourriture, la capsaïcine n’est pas un supplément nutritionnel, mais plutôt une crème, généralement appliquée trois à quatre fois par jour, ou un patch à usage unique. Il agit en désensibilisant les canaux qui envoient des signaux de douleur aux récepteurs de votre cerveau.

Un article qui traite d’une étude de plus de 1500 personnes atteintes de douleur chronique, publiée en 2011 dans le Journal of Pain Research, a montré que la capsaïcine avait un effet de soulagement de la douleur dans 38 pour cent des participants à l’étude avec douleur musculosquelettique et le soulagement a duré quatre à huit semaines.

Médicaments traditionnels chinois à base de plantes

La médecine traditionnelle chinoise avec ses remèdes à base de plantes qui s’est développée il y a des milliers d’années a commencé récemment à être utilisée dans tout le monde. Il faut faire attention, ce ne sont pas tous les suppléments chinois à base de plantes qui sont efficaces de façon égale.

Ces produits ne sont ni normalisés ni réglementés et ne sont pas tous sûrs. Il a même été trouvé des contaminants toxiques ou des métaux lourds et certains ne contiennent pas réellement les ingrédients énumérés sur l’étiquette. Je recommande de vous procurer des produits de qualité d’une source sûre quand il est question de plantes médicinales.

C’était les produits les plus efficaces pour traiter les maux de dos de façon naturelle. J’espère que vous avez trouvé cet article utile et si vous l’aimez, n’oubliez pas de le partager.

Causes Maux De Dos – 7 Mauvaises Habitudes

causes maux de dos

Les maux de dos sont souvent causés par les mauvaises habitudes quotidiennes qui stressent et mettent de la tension sur les muscles et les articulations. Voici comment éviter les douleurs avant qu’elles ne commencent.

Selon le National Institute of Neurological Disorders and Stroke (NINDS), la douleur dorsale affectera environ 80 pour cent de nous à un moment donné de nos vies. Cela résulte souvent de comportements répétés qui stressent le corps.

Si vous souffrez d’un mal de dos maintenant, ou si vous voulez prendre des mesures pour éviter un dos douloureux : faites un effort pour éviter ces sept mauvaises habitudes qui sont souvent les causes d’un mal de dos chronique :

Pas d’exercice. Le fait de ne pas effectuer d’activité physique, en particulier les exercices de renforcement abdominal, peut conduire à une mauvaise posture et à une douleur lombaire. Les bons exercices pour la prévention des douleurs dorsales comprennent les Pilates ou d’autres activités de renforcement de l’abdomen qui peuvent augmenter la stabilité dans les muscles du dos. Une étude a trouvé des preuves scientifiques que les Pilates peuvent aider à soulager effectivement la douleur au bas du dos, même s’il n’est pas tout à fait clair que les Pilates sont supérieurs pour cette condition que les autres types d’exercice recommandés. Des exercices cardio-vasculaires tels que la natation, la marche et la bicyclette sont également recommandés, ainsi que des mouvements qui améliorent la flexibilité.

Avoir une mauvaise posture. Une mauvaise posture peut accroître la tension musculaire et mettre de la tension sur la colonne vertébrale. Au fil du temps, ce stress qui est la cause d’une mauvaise posture peut réellement changer les caractéristiques anatomiques de la colonne vertébrale. Pour éviter les blessures au dos, essayez de vous tenir debout avec vos genoux légèrement pliés, et placez un pied en avant pour diminuer la pression sur le bas du dos et réduire la tension du dos. Lorsque vous êtes assis, je conseille de vous asseoir avec vos hanches légèrement plus haut que vos genoux.

Lever des objets de façon incorrecte. Souvent les blessures au dos se produisent lorsque nous essayons de soulever des objets lourds et le faire de manière incorrecte. Pliez vos genoux et utilisez la puissance de vos jambes, en gardant le poids près du corps. Gardez votre tête vers le bas et le dos droit, et n’oubliez pas d’éviter de le tordre.

Être en surpoids. Gardez votre poids sous contrôle pour la prévention des maux de dos. Vous êtes plus susceptible de souffrir de lombalgie si vous êtes en surpoids ou obèses, ou rapidement gagner une quantité significative de poids. Être en surpoids, en particulier dans la section médiane (du ventre), va déplacer votre centre de gravité entier vers l’avant et met une pression supplémentaire sur les muscles du dos. Essayez de rester dans les plus ou moins 5 kilos de votre poids idéal pour éviter d’éprouver des maux de dos inutiles. L’exercice et une alimentation saine peut aider à vous enligner vers cet objectif.

Fumeur. La nicotine limite la circulation sanguine aux disques qui amortissent les vertèbres et augmente le taux de dégénérescence. Cette perte de rembourrage dans la colonne vertébrale est souvent la cause des maux de dos. Le tabagisme réduit également l’absorption de calcium et empêche la croissance osseuse, laissant les fumeurs avec un risque accru d’ostéoporose (des os fragiles) et une cicatrisation plus lente après des fractures osseuses, qui peuvent causer des maux de dos. De plus, la toux causée par tabagisme peut aussi causer des maux de dos.

Ne pas obtenir suffisamment de calcium et de vitamine D. Ces nutriments sont essentiels pour la résistance des os. Si vous n’obtenez pas assez de calcium et de vitamine D dans votre alimentation quotidienne (votre corps synthétise également la vitamine D en réponse à l’exposition au soleil), consommez plus d’aliments riches en vitamine D comme le foie et des légumes verts.

Être sédentaire. Limiter l’activité physique et un moyen commun de gestion de la douleur lorsque vous éprouvez des maux de dos, mais cela peut être contre-productif. L’activité augmente le flux sanguin vers la zone affectée, diminuant l’inflammation et réduisant la tension musculaire. Les recherches montrent que les personnes qui poursuivent leurs activités quotidiennes normales après avoir éprouvé des douleurs lombaires vont guérir plus rapidement que ceux qui restent au lit pendant une semaine. Le repos prolongé peut également augmenter la douleur et entraîner potentiellement des complications, y compris la dépression, des caillots de sang dans les jambes et une diminution du tonus musculaire.

Lorsque vous souffrez de douleurs dorsales, éviter ces habitudes aidera à protéger et à renforcer votre dos et votre corps tout entier.

Éliminer les causes est la première étape pour soigner un mal de dos.

Douleur Au Dos: Côté Gauche ou Doit ? Où Est-ce Que Ça Fait Mal?

Douleur au dos: coté gauche ou droit?

Souffrez-vous de douleur au dos sur le côté gauche ? Ou la douleur se trouve sur la droite ? L’emplacement de votre douleur peut aider à identifier sa cause et aider à déterminer le meilleur traitement.

Jusqu’à 80 pour cent des adultes souffrent de maux de dos à un moment donné de leur vie, selon l’association américaine de chiropratique. Et quand le dos fait mal, la première chose à laquelle on pense est de savoir quoi faire pour se sentir mieux vite.

Déterminer l’emplacement exact du mal de dos peut vous aider à trouver la cause, parce que différents types de douleur peuvent affecter différentes parties du dos. Et la détermination exacte de la cause peut vous mener au bon traitement et guérir plus tôt.

Types courants de douleurs dorsales

Lorsque vous vous forcez, que ce soit au cours d’activités quotidiennes, de l’exercice vigoureux, ou faire du sport, votre dos peut vous faire souffrir. Il est possible de se blesser au dos, ou même de faire sortir un disque (l’un des coussins entre les vertèbres) et de presser sur un nerf, une condition connue sous le nom de hernie.

Selon la mécanique de l’activité qui a causé votre blessure, n’importe quelle partie de votre dos peut être affectée, causant une douleur de dos gauche, douleur de dos droite, supérieure, ou inférieure. Et parfois ce n’est pas seulement le dos qui fait mal, l’aine ou les jambes et les pieds peuvent engendrer une douleur, aussi.

Les types classiques de maux de dos comprennent:

  • Entorses du dos. Bien qu’une entorse peut affecter n’importe quelle partie du dos, ce type de blessure provoque généralement une douleur qui s’aggrave avec le mouvement. D’autres symptômes comprennent les crampes musculaires, des spasmes musculaires soudains et incontrôlables, et la difficulté à se tenir debout, à marcher ou à se pencher en avant ou sur le côté. Selon l’Association des chirurgiens neurologiques, les tensions musculaires et les entorses sont les causes les plus courantes de douleurs lombaires. Ce type de douleur ne dure généralement pas plus de deux semaines avec le bon traitement.
  • Douleur dorsale aiguë. C’est une douleur à court terme qui est généralement causée par une blessure, la pratique d’un sport ou de travaux à la maison, ou d’une blessure soudaine et plus grave comme une chute ou un accident de voiture. L’arthrite peut aussi causer des maux de dos aigus. Les symptômes durent généralement seulement quelques jours à quelques semaines. Le type le plus courant de douleurs aiguës de dos est mécanique, ce qui signifie qu’elle commence dans les os, les ligaments, les disques, les membranes ou les articulations du dos. Comme avec les entorses, vous pouvez ressentir ce type de douleur tout au long du dos, en fonction de l’endroit où la lésion s’est produite. Si vous avez des maux de dos mécaniques, vous pouvez également rencontrer des spasmes musculaires dans le bas du dos lorsque vous essayez de soulever quelque chose de lourd ou de bouger le dos d’une manière inhabituelle.
  • Sciatique. Le nerf sciatique descend du dos dans les deux jambes. Parfois, certaines parties du nerf sciatique peuvent être irritées ou comprimées, provoquant un type de douleur appelée sciatique. La sciatique commence généralement dans la colonne vertébrale inférieure et rayonne jusqu’à vos fesses et au dos d’une de vos jambes. La raison la plus courante de ce problème est un disque enflé ou une hernié. La sciatique peut causer une gamme d’autres symptômes, allant d’une douleur légère à un inconfort extrême. La toux ou les éternuements peuvent aggraver les symptômes de la sciatique, de même que s’asseoir dans une même position pendant longtemps. D’autres symptômes, comme l’engourdissement, la faiblesse musculaire, ou une sensation de picotement dans la jambe ou le pied sont également fréquents avec la sciatique. Une revue d’études scientifiques publiées en 2014 dans l’American Journal of Epidemiology a révélé que le surpoids ou l’obésité étaient des facteurs de risque pour développer ce type de douleurs dorsales.

Quand consulter votre médecin au sujet d’une douleur au dos

Certains symptômes de maux de dos, et l’emplacement de ces symptômes peuvent déterminer la gravité du problème. Bien que rare, les maux de dos peuvent être un symptôme d’une condition médicale plus grave, et vous devriez consulter un médecin rapidement si :

  • Vous avez des maux de dos qui se propagent vers les jambes, surtout si elle se propage au-dessous de votre genou. Cela pourrait être le signe d’un disque bombé ou une hernie.
  • Vos jambes sont faibles, engourdies, ou vous ressentez des picotements. Cela signifie que cela implique les nerfs et nécessite une attention immédiate.
  • Vous avez de nouveaux problèmes d’intestin ou de vessie. Cela pourrait signaler un problème grave appelé syndrome de la queue de cheval, un trouble rare qui affecte les nerfs à la base de la colonne vertébrale et nécessite une attention médicale d’urgence.
  • Vous avez du sang dans l’urine. Cela peut être un signe de calculs rénaux. Les calculs rénaux peuvent causer des douleurs au dos aiguës qui peuvent s’aggraver. La douleur est généralement d’un côté.
  • Vous avez de la fièvre ou des douleurs abdominales. Cela pourrait être un signe d’une infection ou d’une affection qui nécessite une intervention chirurgicale, comme une appendicite. Les infections des vertèbres, des disques ou même du bassin ou de la vessie peuvent également causer des maux de dos.
  • Vous avez fait une chute ou une blessure à votre dos. Votre médecin devrait vous évaluer après toute blessure physique.
  • Vous avez perdu du poids et ne pouvez pas expliquer pourquoi. Cela pourrait être un signe de cancer du côlon, du rectum ou des ovaires.
  • La douleur est une douleur profonde dans un endroit spécifique au-dessus d’un os, ou elle est continue, même lorsque vous vous allongez et la nuit. Cela pourrait être un signe d’une tumeur dans l’os.

Mal De Dos La Nuit – Que Faire Pour Le Soulager

mal dos nuit
Les maux de dos affectent 8 personnes sur 10 à un moment donné de leur vie, selon le National Institutes of Health.

Quelques Faits :

  • La plupart des personnes souffrant de douleurs lombaires chroniques ne dorment pas bien.
  • Pour éviter les maux de dos pendant la nuit, il est recommandé d’éviter l’alcool et la caféine avant le coucher et de créer un environnement de sommeil plaisant et relaxant.

Est-ce que votre dos douloureux vous empêche de bien vous reposer pendant la nuit?

Essayez ces conseils simples pour aider à soulager le mal de dos la nuit et à mieux dormir.

Passer une journée avec des maux de dos peut être assez difficile, mais quand la douleur retentit la nuit pendant que vous essayez de dormir, cela pourrait être très frustrant. Il n’est pas surprenant que la Fondation nationale du sommeil rapporte que la majorité des personnes souffrant de douleurs chroniques ne dorment pas bien et ni ceux qui ont des douleurs dorsales aiguës (à court terme).

Alors, comment pouvez-vous obtenir une bonne nuit de sommeil si les maux de dos vous tiennent éveillé? Découvrir des méthodes efficaces pour diminuer la douleur au dos peut vous prendre quelques essais et erreurs. Dans certains cas, il pourrait être aussi simple que changer de matelas, ou d’ajouter ou de changer les oreillers de sorte que vous dormez dans une position plus confortable.

Trouver la bonne méthode de soulagement

Voici quelques idées pour mieux dormir la nuit avec des maux de dos:

1. Essayez un oreiller de corps. De nombreuses personnes souffrant de maux de dos ont trouvé une diminution de la douleur avec un oreiller de corps comme soutien.

Utilisez un oreiller de corps d’environ 1,5 mètre de longueur, mais utilisez-le efficacement. Placez-le entre vos genoux, lui permettant de se reposer le long de votre corps de sorte que vous êtes dans une position semi-sur le côté. Cette méthode va diminuer une certaine pression de votre dos.

2. Utilisez un oreiller de lit correctement. Les oreillers devraient se trouver sur le cou, et non pas sur les épaules. Il devrait également être sur le matelas. Il est recommandé également d’utiliser un oreiller à eau d’environ 5 litres d’eau, au lieu d’une mousse traditionnelle ou un oreiller rempli de plumes.

3. Essayer nouveau un matelas. Je recommande aux gens d’essayer des matelas avant de les acheter. S’ils trouvent un matelas qu’ils aiment, je recommande de l’essayer pendant 30 à 45 jours. Il y a un certain nombre de magasins qui le permettent maintenant, contrairement à il y a quelques années. Trouvez un magasin qui permet aux gens d’essayer les matelas.

Découvrez ce qui fonctionne pour vous

Ma mère a eu des maux de dos depuis de nombreuses années. Elle dit qu’une partie de son problème la nuit est l’emplacement de la douleur.

Sa douleur est principalement sur le côté gauche, c’est aussi sur ce côté que je préfère de dormir, alors quand je roule naturellement sur ce côté-là dans le milieu de la nuit, je me réveille à cause de la douleur et j’ai de la difficulté à me rendormir. Elle utilise souvent un coussin chauffant, qui aide à détendre les spasmes musculaires du dos et l’aide à s’endormir, mais n’oubliez pas d’éteindre votre coussin chauffant avant de vous endormir pour réduire le risque de brûlures.

Si vous êtes comme elle et vous vous tournez sans le vouloir sur votre côté douloureux, vous pouvez essayer de mettre un oreiller derrière votre dos pour vous empêcher de rouler. Il s’agit d’un truc utilisé par les infirmières à l’hôpital quand elles veulent qu’un patient reste dans une position.

Bonne pratique de l’hygiène du sommeil

Je suggère que les personnes souffrant de maux de dos se souviennent des règles de ce que les experts du sommeil appellent une bonne hygiène de sommeil.

  • Évitez l’alcool, surtout près de l’heure du coucher.
  • Créez un environnement convivial, agréable, calme et confortable.
  • Utiliser des remèdes naturels pour l’insomnie.

De plus, la Fondation nationale du sommeil recommande un certain nombre d’autres bonnes pratiques d’hygiène du sommeil, notamment en évitant les siestes de jour, en veillant à un bon cycle veille-sommeil en obtenant une exposition adéquate à la lumière naturelle pendant la journée et en évitant les repas lourds avant le coucher. La fondation suggère également d’éviter la caféine près du coucher, bien qu’une étude publiée en novembre 2013 dans le Journal of Clinical Sleep Medicine a constaté que même la caféine prise six heures avant d’aller dormir peut perturber le sommeil.

Si les maux de dos la nuit vous empêchent toujours de dormir, vous devriez parler avec votre médecin pour trouver des soins adaptés ou pour utiliser d’autres approches pour soigner la douleur au dos naturellement.

Comment Soigner Le Mal De Dos Rapidement À La Maison

Comment soigner mal de dos

La douleur au bas du dos disparaît habituellement avec les bons soins à la maison. Avec tant de produits en vente libre disponibles et de méthodes pour soulager le mal de dos, voici comment choisir judicieusement.

Une douleur lombaire est un problème commun. En fait, c’est la cinquième raison la plus courante pour laquelle les gens voient un médecin. Mais les experts disent que de nombreux cas de maux de dos n’ont pas besoin d’être soignés d’un médecin.

La grande majorité des personnes qui souffrent de douleurs lombaires aiguës se sentent mieux sans traitement, peu importe ce qu’elles essayent, mais il y a des choses que vous pouvez faire à la maison pour aider à soulager la douleur.

Comment soigner les maux de dos naturellement?

Si vous fatiguez vraiment le dos, il y a des preuves que l’utilisation d’un pack froid dans les 48 premières heures peut aider à guérir un peu. Mais, des études montrent que ni la chaleur ni le froid ne pénètrent pas très profondément dans les muscles du dos. Je recommande d’utiliser ce qui semble fonctionner le mieux pour vous. Vous pourriez vouloir aller avec la chaleur en hiver et au froid en été.

Voici d’autres options pour diminuer la douleur de dos à faire et à ne pas faire:

  • La douleur dorsale doit être traitée comme toute autre douleur musculaire : avec un massage doux et de l’exercice. Si vous aviez le muscle du mollet endolori, vous l’étiriez et le massez. Les maux de dos ne sont pas différents.
  • Essayez un analgésique en vente libre qui diminue également l’enflure. Les analgésiques anti-inflammatoires comme l’ibuprofène ou le naproxène fonctionnent bien pour soulager les maux de dos.
  • Massez la zone avec une crème, un gel ou une pommade pour soulager les douleurs musculaires en vente libre.
  • N’utilisez pas de soutien-gorge ou de corset enveloppant. Ces types de supports sont toujours mauvais. Ils font simplement en sorte que vos muscles dorsaux deviennent plus faibles et que votre douleur s’aggrave.

Bouger

Lorsque le dos vous fait mal, vous pourriez être tenté de juste aller au lit ou de vous coucher sur le canapé, mais c’est une grosse erreur.

Le repos au lit est mauvais pour presque n’importe quel type de maux de dos.

Rester au lit ne fait que rendre vos muscles du dos plus faibles et augmente la douleur.

Des exercices d’aérobie doux comme la natation et la marche sont les meilleurs pour une douleur qui vient d’apparaître, et les exercices de renforcement du dos sont les meilleurs pour les douleurs chroniques du dos et la prévention. Si vous avez des problèmes de dos graves, demandez à votre médecin ou votre physiothérapeute de vous aider à choisir les meilleurs exercices.

Ergonomie

Une ergonomie correcte pour les douleurs lombaires signifie ne pas mettre votre corps dans une position qui rend la douleur pire. Si vous êtes assis à un bureau ou dans une voiture, vous devez vous asseoir droit et prendre des pauses fréquentes pour vous déplacer et vous étirer.

Si le mal de dos commence à s’aggraver après 30 minutes, réglez une minuterie et commencez à bouger et vous étirer toutes les 20 minutes.

Autres conseils:

  • Dormez sur un matelas qui vous donne une bonne quantité de soutien. Cela varie d’une personne à l’autre. Si vous obtenez une bonne nuit de sommeil et vous arrivez à vous réveiller sans douleur, vous obtenez probablement le bon soutien.
  • Assurez-vous que vos aires de repos vous permettent d’avoir une bonne posture.
  • Évitez de lever quelque chose de lourd, surtout avec un dos plié.
  • Portez des chaussures confortables et à talons bas.

Douleur au dos: Quand appeler son médecin

Tout mal au dos qui dure plus de trois semaines doit être vérifié par votre médecin.

Soyez conscient de ces autres signes de maux de dos graves:

  • Douleur sévère après une chute ou une blessure
  • Douleur lombaire qui cause une faiblesse musculaire dans les jambes
  • Douleur sévère avec engourdissement ou fourmillement
  • Douleur au bas du dos avec difficulté à uriner

Mais en général, si vous avez des douleurs lombaires, ne paniquez pas.

Sauf si vous avez l’un des signes plus graves que j’ai mentionnés un peu plus haut, continuer à faire de l’exercice, utiliser la méthode de chaleur et de froid, de s’étirer, prendre des analgésiques, et dans la plupart des cas, vous serez de retour à la normale dans quelques jours.

C’est Quoi Une Sciatique – Symptômes Et Causes

Sciatique - Mal Dos

La sciatique est la douleur lombaire qui peut aussi être ressentie comme une douleur au bas de la jambe. Comprendre comment fonctionne le nerf sciatique vous aidera à trouver la cause de douleurs intenses aux jambes et au dos.

C’est quoi une sciatique exactement ? Est-ce dangereux? Comment on la traite?

La sciatique est un type particulier de douleur au bas du dos, à la jambe et au dos qui vient de blessure ou de pression sur le nerf sciatique. Le nerf sciatique est un grand nerf qui sort de la moelle épinière dans la partie inférieure du dos. Ce nerf se divise en deux grands nerfs qui descendent du dos dans chacune des jambes.

La raison pour laquelle la sciatique peut causer des douleurs dans le dos ainsi que des douleurs aux jambes est que les nerfs sciatiques contrôlent les muscles dans le dos, des genoux et des jambes. Ces deux nerfs fournissent également les sensations au dos de vos cuisses, des parties de vos jambes inférieures, et la plante des pieds.

Comme la sciatique est causée par une pression sur les racines nerveuses qui composent le nerf sciatique, et il y a des racines nerveuses multiples, différentes personnes ressentent la douleur sciatique dans différents endroits.

Sciatique Symptômes et Causes

La sciatique frappe le plus souvent des personnes dans la quarantaine et la cinquantaine, selon une étude publiée en mars 2015 dans le New England Journal of Medicine.

Situés entre les os de la colonne vertébrale, les disques intervertébraux agissent comme des coussins et des amortisseurs. Si ces disques deviennent endommagés et commencent à gonfler entre les os du bas du dos (une condition connue sous le nom d’un disque glissé ou hernie), ils peuvent appuyer sur le nerf sciatique et provoquer une sciatique. Les disques herniés sont la cause la plus fréquente de la sciatique, selon l’American Academy of Orthopaedic Surgeons.

Environ 1 à 2 pour cent de la population aura une douleur dorsale causée par une hernie à un moment quelconque de leur vie, selon US National Library of Medicine. La hernie discale est le plus souvent le résultat de l’usure, mais peut également se développer à partir d’une blessure soudaine.

Les symptômes de la sciatique peuvent inclure:

  • Douleur dans le bas du dos
  • Douleur à l’arrière de la jambe
  • Brûlure dans les jambes et des maux de dos
  • Picotements et engourdissements du dos ou de la jambe
  • Faiblesse dans le dos ou dans la jambe

Ce n’est pas tout le monde qui souffre d’une douleur au dos qui a aussi une sciatique.

Vous pouvez seulement ressentir des picotements et des engourdissements. Tout dépend des racines du nerf qui sont affectées. Bien que la sciatique puisse se produire des deux côtés, elle est généralement unilatérale. La douleur sciatique peut empirer avec la marche, la flexion, l’éternuement ou la toux.

Diagnostic et traitement de la sciatique

Un diagnostic de sciatique est habituellement fait au cours d’un examen physique. Votre médecin vous interroge sur votre douleur. Au cours de l’examen physique, on vous demandera peut-être de soulever votre jambe tout en étant allongé sur votre dos. Une douleur aiguë à l’arrière de votre jambe dans cette position est un signe commun de la sciatique. Votre médecin vérifiera également la force et les réflexes de votre jambe.

Une radiographie de votre dos et une IRM sont des tests communs parfois utilisés pour aider à diagnostiquer la sciatique. Tous les cas ne nécessiteront pas ces tests. Les symptômes de la sciatique comme l’engourdissement et une faiblesse peuvent avoir besoin d’être évalués avec une IRM.

Le traitement de la sciatique commence habituellement par le repos et le contrôle de la douleur. Pendant les premières 72 heures (après que la douleur commence) un sac de glace peut être appliqué au bas du dos pour réduire l’enflure.

Après cela, la chaleur fonctionne bien pour détendre les spasmes musculaires et réduire la douleur.

Les traitements typiques peuvent inclure:

  • Quelques jours de repos au lit
  • Antidouleurs sans ordonnance
  • Compresse froide et chaude
  • Reprise de l’activité après quelques jours avec exercices d’étirement doux ou autre thérapie physique
  • Relaxants musculaires (peut être nécessaire pour les spasmes musculaires)

Certaines personnes peuvent avoir besoin d’injections de stéroïdes dans la colonne vertébrale. Dans de rares cas, la chirurgie peut également être envisagée.

Bien que cela puisse être une condition très douloureuse, il est possible de réduire la sciatique généralement avec une courte période de repos et des traitements non chirurgicaux.

Jusqu’à 90 pour cent des personnes atteintes de sciatique se sentent mieux avec le temps sans chirurgie.

Comment Guérir Le Mal De Dos Naturellement Avec l’Alimentation

Soigner le mal de dos avec alimentation

Il faut envisager de consommer un régime anti-inflammatoire et de prendre des suppléments de calcium pour soulager les maux de dos.

Ce que vous mangez pourrait contribuer à vos maux de dos ? Peut-être.

Il a été démontré que de nombreux aliments vont réduire (ou augmenter) l’inflammation, une cause connue de maux de dos.

Donc, si vous cherchez comment guérir le mal de dos naturellement et efficacement, changer votre alimentation va traiter le problème à la source.

Sans contrôle, l’inflammation va se répandre à travers le corps, causant beaucoup de types de problèmes, y compris les douleurs lombaires. C’est pourquoi l’adoption d’un régime anti-inflammatoire avec des aliments qui vous aident à maintenir une bonne nutrition est importante pour la gestion des maux de dos.

Si vous êtes enclin à avoir des maux de dos, considérez ces conseils diététiques:

Mangez vos légumes pour lutter contre les maux de dos

Un régime essentiellement végétal qui inclut des aliments comme le lin et les graines de chia est probablement votre meilleur choix pour diminuer l’inflammation, surtout lorsqu’ils sont consommés en combinaison avec des poissons d’eau froide riches en oméga-3 comme le saumon, le maquereau, les sardines, le hareng, le thon et la truite.

Les fruits et les légumes fortement colorés sont aussi un élément clé d’un régime anti-inflammatoire. Si vous êtes à la recherche d’aliments qui aident à réduire le mal de dos et qui sont riches en nutriments, essayez les carottes, les betteraves, les patates douces, les cerises, les baies, les raisins et le vin rouge, la grenade et la pastèque.

Les herbes et les épices, y compris le basilic, la cannelle, le gingembre, le romarin, l’ail, la curcumine, les oignons, l’origan et le curcuma ont tendance à être particulièrement riches en agents anti-inflammatoires.

Aussi, buvez des tisanes et des thés (vert, oolong, et blanc).

Il est bien connu que l’huile d’olive, le thé vert, les fruits et les légumes aux couleurs vives vont réduire l’inflammation dans les cartilages de la colonne vertébrale, ce qui contribue à contrôler et soulager la douleur au dos (la raideur aussi). Lorsque vous mangez des légumes, plus elles sont vertes, c’est le mieux. Les épinards et le brocoli sont en haut de la liste avec un bon effet anti-inflammatoire et avec des propriétés de lutte contre la douleur.

Autres bons choix alimentaires pour un régime antidouleur:

  • Avocats
  • Noix (de Grenoble, amandes, pacanes et noix du Brésil)
  • Protéines maigres, comme le poulet et la dinde
  • Haricots
  • Cacao

Évitez ces aliments pour réduire la douleur

Certaines personnes évitent certains légumes (tomates, aubergines, pommes de terre blanches et poivrons) dans le cadre d’un régime anti-inflammatoire.

Aucune recherche ne soutient cela, cependant, pour savoir si ces légumes contribuent à l’inflammation de votre corps, il ne faut pas les manger pendant deux semaines et voir si vos symptômes disparaissent.

Autres aliments à éviter ? Aliments transformés, fast foods et graisses saturées.

Ce sont tous des aliments qui augmentent l’inflammation.

Cela comprend le pain blanc, les pâtes, le riz, les boissons sucrées et les collations riches en sucre, les aliments frits et tout ce qui contient de l’huile partiellement hydrogénée dans les ingrédients, qui se retrouvent souvent dans des produits emballés sous forme de conservateurs avec une longue durée de conservation comme les frites, les biscuits et les pâtisseries.

Pour soigner le mal de dos, il faut aussi s’éloigner de la caféine et de l’alcool.

Calcium

Une autre façon de diminuer la douleur au dos définitivement est de s’assurer que vous obtenez assez de bons nutriments, tels que le calcium et la vitamine D.

Les os sont le réservoir de stockage du corps pour le calcium.

À mesure que vous vieillissez, il est difficile de maintenir une bonne masse osseuse, ce qui peut conduire à des conditions telles que l’ostéopénie ou l’ostéoporose.

Ces maladies peuvent affaiblir les vertèbres de votre colonne vertébrale.

Le calcium contribue à réparer et maintenir la masse osseuse, vous aidant à éviter ces conditions.

Un rapport de 2010 de l’Institut de médecine (IOM) a donné de nouvelles directives pour la supplémentation quotidienne en calcium. Ces définitions sont communément appelées l’allocation journalière recommandée. Selon l’IOM, vous ne devriez pas consommer plus de 2000 milligrammes de calcium par jour (soit avec des aliments ou des suppléments).

Plus, n’est pas toujours mieux. Des études montrent que si vous prenez une dose élevée de suppléments de calcium, vous augmentez votre risque de problèmes cardiaques et l’athérosclérose, qui implique la formation de plaque dans les artères. Consommer trop de calcium peut également causer des fractures osseuses.

Le calcium devrait provenir de sources naturelles. Les sources naturelles de calcium incluent le yogourt, le lait et le fromage, ainsi que les légumes verts à feuilles.

Les ados, par exemple, nécessitent 1300 mg de calcium par jour et les personnes âgées environ 1 000 mg par jour. Je suggère d’essayer d’obtenir plus de calcium de votre alimentation, les suppléments ne sont pas très efficaces.

L’alimentation est un remède pour le mal de dos naturel et c’est une méthode qui guérit ce problème à long terme… contrairement aux antidouleurs qui ne font que le cacher.

Que Faire Contre Un Mal De Dos – 9 Façons De Le Soulager

mal de dos que faire pour soigner

Presque tout le monde a souffert d’un certain type de mal de dos à un moment dans leur vie.

Mais peu importe quand ce mal apparaît ou ce qui peut l’avoir causé, une douleur au dos peut être vraiment un problème difficile à traiter.

Que faire pour soulager un mal de dos efficacement ?

Il y a plusieurs façons simples que vous pouvez mettre en pratique pour soulager la douleur et garder votre dos en bonne santé.

Les conseils qui vont suivre vont vous aider à traiter le mal de dos et éviter qu’il revienne.

Bien se reposer

Les troubles du sommeil sont assez fréquents pour les personnes qui souffrent de maux de dos chroniques, et ne pas dormir assez ou avoir un sommeil de mauvaise qualité peut effectivement aggraver l’inflammation et la douleur.

Pour une meilleure nuit de sommeil, il est important d’investir dans un bon matelas et d’expérimenter avec différentes positions de sommeil.

Ajouter un petit oreiller supplémentaire sous votre corps peut aider à maintenir la courbe naturelle de la colonne vertébrale.

Si vous dormez sur le dos, essayez de mettre l’oreiller sous les deux genoux. Pour ceux qui dorment sur le ventre, essayez de le mettre sur votre bassin. Si vous dormez de côté, utiliser un oreiller entre les genoux peut être bénéfique.

Faire de l’exercice

Si vous avez des douleurs chroniques au dos, on pense qu’il est conseillé de se reposer jusqu’à ce que la douleur disparaît, non?

Pas nécessairement.

Trop de repos peut aggraver certains types de maux de dos et diminuer la force musculaire. De cette manière, renforcer par l’exercice et étirer les muscles peuvent réellement réduire ou éliminer de nombreux types de maux de dos.

Commencez par des étirements plus légers et expérimentez avec les exercices.

L’importance d’avoir un poids sain

Un surplus de poids ne peut que faire du mal à votre dos.

Souvent, lorsque les gens qui ont lutté avec les maux de dos dans le passé, on réussit à améliorer et même guérir complètement en perdant du poids.

Si vous sentez que vous avez de la difficulté à maigrir, je recommande de consulter un diététiste pour évaluer votre alimentation. 

Autres suppléments

Si vous cherchez un remède naturel pour arrêter le mal de dos ? Vous pourriez envisager d’utiliser des produits naturels à base de plantes.

Glucosamine sulfate: Ce supplément peut aider à diminuer les maux de dos causés par l’arthrite. Cependant, des études scientifiques sur l’efficacité du sulfate de glucosamine sont partagées. Certaines montrent une diminution de la douleur avec ce supplément tandis que d’autres ne le font pas.

Calcium et magnésium: Lorsqu’ils sont pris ensemble, ces suppléments peuvent aider à réduire les spasmes musculaires. En fait, une étude publiée en mars 2013 a révélé que la thérapie au magnésium a contribué à réduire l’intensité de la douleur et à améliorer la mobilité de la colonne lombaire chez les patients souffrant de lombalgie chronique.

Thérapies à base de plantes: Lorsque les spasmes du dos sont si fortes que vous pouvez à peine bouger du lit. Je suggère la médecine homéopathique comme la bryonia ou l’arnica. Gardez à l’esprit, il y a peu de preuves scientifiques que ces plantes médicinales sont des traitements efficaces pour les maux de dos chroniques. Cependant, une étude récente publiée en 2016 a suggéré qu’ils pourraient aider à réduire la douleur lombaire chronique quand cela est combiné avec une thérapie physique.

Traitements topiques: Une préoccupation avec les suppléments alimentaires est que certains peuvent interférer avec les médicaments qui vous ont été prescrits pour traiter les douleurs dorsales. Pour cette raison, je suggère d’essayer d’abord les traitements topiques. Les gels et les crèmes peuvent être très utiles et ne vont pas interférer avec les suppléments ou les médicaments. Ils sont généralement peu coûteux, aussi.

Massages

Quand j’ai déjà visité un médecin, il m’a recommandé de me faire masser moi-même le dos ou demander de l’aide pour le faire. Et je dois dire que cela a aidé.

Je pense que c’est un élément important à prendre en compte. Que ce soit de la chiropractie, de l’ostéopathie, de la physiothérapie, ou toute forme de thérapie corporelle, cela va aider à soulager les maux de dos.

Essayer de faire du Yoga

Le yoga peut être très thérapeutique pour les personnes souffrant de maux de dos.

Un examen de plusieurs des études scientifiques de 2013 a trouvé des preuves concluantes que le yoga va contribuer à réduire les douleurs lombaires chroniques de façon efficace.

Le yoga peut aider à diminuer efficacement les douleurs dorsales en détendant les muscles, en augmentant la force et la portée du mouvement, et en améliorant la respiration.

Cette activité est aussi bénéfique pour la relaxation. Cela va aider à détendre les muscles ainsi que de réduire la perception de la douleur.

Essayer des analgésiques

Pour diminuer la douleur rapidement à court terme, les analgésiques en vente libre, y compris l’acétaminophène sont parfois recommandés.

Les plus courants sont ceux qui contiennent de l’aspirine, de l’ibuprofène et du naproxène.

Les effets secondaires possibles de ces médicaments sont des problèmes d’estomac et de foie.

Parlez à votre médecin si vous ne ressentez aucun soulagement après avoir pris la dose recommandée.

Les thérapies aquatiques et les bains à remous

Les physiothérapeutes recommandent souvent pour soigner le mal de dos une thérapie aquatique, y compris les exercices faits dans les piscines chaudes, thérapeutiques.

La flottabilité de l’eau aide à alléger la pression sur les articulations pour favoriser le renforcement et l’étirement des muscles tout en douceur.

Même flotter dans l’eau chaude peut aider à détendre les muscles et libérer la tension ainsi qu’augmenter la circulation.

Avec les bains à remous maison, essayez de viser les jets directement à vos points douloureux pour obtenir un massage apaisant.

Chaleur et froid

Je conseille toujours d’expérimenter avec la méthode du chaud et froid pour voir s’ils se sentent mieux.

En général, la thérapie par le froid (appliquée par l’intermédiaire d’une poche de glace) fonctionne mieux pour l’inflammation et aide à réduire l’enflure, tandis que la chaleur (via une bouteille d’eau chaude ou coussin chauffant) est idéale pour réduire la tension, les crampes et les spasmes musculaires.

J’espère que ces trucs vont vous aider et que j’ai répondu à la question : J’ai un mal de dos terrible, que faire?

Causes Mal De Dos Chronique – 10 Raisons Secrètes

Causes mal de dos

Il peut être facile de repérer la cause d’un mal de dos soudains. Lever une boîte lourde. Une séance d’entraînement intense. Déblayer la neige.

Mais parfois, il peut être plus difficile de trouver les raisons derrière les maux de dos chroniques.

Dans cet article, je vais présenter certains facteurs surprenants qui peuvent causer des douleurs au dos.

Vous êtes stressé

Sa situation émotionnelle est un facteur important des douleurs dorsales.

La détresse mentale se manifeste physiologiquement.

Si vous êtes tendu pendant une longue période de temps, cette tension musculaire peut conduire à des douleurs et des spasmes.

Les régions les plus communes pour les maux de dos causés par le stress comprennent la région du cou et de l’épaule et le bas du dos.

Essayez des techniques de relaxation comme la respiration profonde (inspirez lentement pour un compte de quatre, retenez pour un compte de quatre, expirez pour un compte de quatre), une promenade ou du yoga.

Des talons trop hauts

Si vous êtes une femme, alors votre collection de chaussures à la mode pourrait faire du mal à votre dos.

Les talons hauts déséquilibrent le centre de gravité.

Ce genre de chausseurs vous fait pencher en avant pour marcher, met une pression supplémentaire sur les pieds, et vous amener à ne pas complètement étendre le mollet.

Cela met plus de tension et de stress sur le bas du dos, ce qui peut causer de la douleur.

Mauvaise alimentation

Une étude de 2014 dans le Asian Spine Journal a révélé qu’environ 31 pour cent des femmes et 25 pour cent des hommes qui souffraient de maux de dos également eu des problèmes gastro-intestinaux, comme une douleur abdominale ou une intolérance alimentaire.

Le lien entre la nutrition et le mal de dos est lié à l’inflammation.

Les aliments riches en gras et en sucre déclenchent une inflammation dans tout le corps, y compris le bas du dos.

Visez des aliments naturels plutôt que des aliments hautement transformés chaque fois que cela est possible.

Toujours consommer une protéine comme la viande maigre ou les haricots, un bon grain entier comme le riz brun, et des légumes frais presque à chaque repas.

Les pantalons sont trop serrés

Le jean serré pourrait causer des douleurs au dos.

Il semble en effet que les tenues trop serrées contraignent le corps, vont limiter la gamme de mouvement et peuvent fatiguer votre dos, cou et épaules.

Les plus grands coupables de la mode? Les jeans serrés et les jupes crayon. Pour les vêtements qui sont confortables, cherchez des tissus avec un peu d’étirement.

Assurez-vous que vous pouvez facilement glisser un doigt sous la ceinture.

Rester assis trop longtemps

L’inactivité est l’une des causes les plus communes pour les maux de dos chroniques.

Vos muscles s’habituent à être dans cette position assise, alors ils se resserrent.

Pour combattre la raideur musculaire, étirez vos muscles postérieurs inférieurs (mollets, ischio-jambiers et fessiers) le matin.

C’est également une bonne idée de se lever et de marcher quelques fois tout au long de la journée, et de s’assurer que votre dos est soutenu quand vous êtes assis.

Vous fumez ?

Une récente étude de l’Université Northwestern a révélé que les fumeurs sont trois fois plus susceptibles que les non-fumeurs de développer des maux de dos chroniques.

Fumer affecte la façon dont le cerveau réagit aux maux de dos et semble rendre les individus moins résistants à la sensation de douleur, ont déclaré les chercheurs dans un communiqué de presse.

Les fumeurs qui quittent l’habitude de la nicotine pendant la période de l’étude ont connu une diminution de la douleur chronique.

Des études antérieures ont révélé que le tabagisme peut endommager les tissus du bas du dos en ralentissant la circulation, ce qui réduit le flux de nutriments aux muscles du dos.

Muscles abdominaux faibles

Un abdomen fort pourrait combattre le mal de dos.

Si vos abdominaux sont faibles, votre bas du dos doit travailler plus fort, ce qui peut entraîner des maux de dos.

Essayez des exercices de gainage comme la planche, cela va aider à maintenir une posture correcte.

Faites attention à votre abdomen tout au long de la journée. Votre abdomen ne doit jamais être détendu, que vous soyez assis ou en marchant, cela va vous mettre à risque de développer des douleurs.

Déshydratation

Les os de la colonne vertébrale ont des disques entre eux, chacun est en partie constitué d’une substance en forme de gel qui est constitué à 90 pour cent d’eau.

Votre corps a besoin d’un flux régulier de liquides pour aider à garder ce rembourrage en bonne forme.

Lorsque votre corps manque d’hydratation, ces disques deviennent plus plats et diminuent leur effet de coussin, ce qui peut conduire à une douleur.

Une bonne façon de savoir si vous buvez suffisamment est de vérifier votre urine qui doit être claire ou jaune clair. Si elle est jaune foncé, consommez plus d’eau.

Vos hanches sont inégales

Beaucoup de gens n’ont aucune idée que leurs hanches sont inégales, ce qui signifie qu’un côté du bassin est légèrement plus élevé que l’autre.

Ce déséquilibre peut être une cause des maux de dos et devient souvent particulièrement évident pendant que vous travaillez.

Cela affecte la façon dont votre corps réagit à certains mouvements et sera différent pour tout le monde.

Par exemple, si votre hanche gauche est plus haute et que vous faites une fente sur le côté gauche, vous pouvez sentir que le muscle de la hanche fait plus mal.

Si vous remarquez des maux de dos persistants au cours d’une séance d’entraînement, je suggère de consulter votre médecin avant de tenter de vous guérir. Votre médecin peut évaluer votre corps en entier et détecter ce genre de déséquilibre.

Vous avez une infection urinaire

Des douleurs dans le bas et le haut du dos ou des douleurs aiguës dans le flanc (côté) peuvent être un signe qu’une infection urinaire s’est propagée aux reins.

Si vous avez remarqué d’autres symptômes classiques des infections urinaires comme l’envie accrue d’uriner ou vous ressentez une douleur pendant que vous urinez, consultez un médecin immédiatement pour le traitement.

Bref, les causes d’un mal de dos peuvent être multiples et identifier la cause exacte va augmenter les chances de soulager le mal de dos rapidement et dans le long terme.